agencetropiques ?

La toile ne foisonne pas encore de sites propres à donner une perception plurielle des populations africaines et antillaises, contraire à celle réductrice, inique, par laquelle des hommes et des femmes sont installés à travers un prisme: la misère, la corruption et la dictature ambiantes. La quantité et la qualité des portails internet appelés à infléchir cette perception sont insuffisantes. Parmi les quelques supports existants, il en est qui ont pour credo « la présentation des pays du sud sous toutes les coutures ».

Il faut l’avouer, leur mission n’est pas une mince affaire.En effet, il est difficile de s’opposer à la pensée unique,celle du marché, en dépit du fait qu’elle est dictée par des intérêts obscurs et l’ignorance. Les grandes puissances médiatico-financières, du moins celles qui en ont le monopole, le démontrent chaque jour. A vouloir dire le contraire de ce que dicte l’arrogance de l’argent, on se marginalise. A vouloir écrire ce qui ne s’apparente pas à l’argument d’autorité, on est hors de sujet.

On n’a pas d’avenir, dans le monde médiatique occidental, sans d’énormes moyens techniques, humains et financiers. On ne peut que compter sur ses propres forces ou sur la confiance de celles et ceux qui pratiquent la libération de l’esprit critique et non partisan. Nous sommes de ceux-là. Nous en faisons régulièrement l’amère expérience: une actualité livrée à l’opinion occidentale sans la misère sévissante des pays du sud, n’est tout simplement pas rentable. Il faut dire, écrire ce que la majorité des médias veut que la conscience collective retienne: ce-qui-va-mal dans les pays du sud. Phénomène encourageant, de plus en plus, dans le domaine du net: on évalue la réussite d’un travail d’information donnée non pas du point de vue de la pensée unique, d’énormes moyens mis en évidence, mais en terme de rationalité du contenu fourni.

A https://agencetropiques.wordpress.com/ nous avons fait nôtre une ligne éditoriale peu porteuse, mais digne: sortir des pensées engourdies par la routine, montrer fièrement ce que sont réellement les Afriques, les Antilles. Avec des moyens appropriés, sans l’aide de celles et ceux qui devaient nous appuyer, à l’instar de la Francophonie, en dépit de nos incessantes demandes, nous restons, croyons-nous, un des rares instruments en mesure de véhiculer une information dictée par le bon sens.

Le webmaster

Nous écrire à cette  adresse :  Rédaction. Administration. Publicité.  Promenade de la Suze 16  Case postale 79 CH 2501 Bienne-Suisse. Adresse électronique: webtropiques@yahoo.fr

Publicités