Anthologie des poèmes d’amour des Afriques et d’ailleurs

negritude

Publiée aux éditions Orphie, préfacée à titre posthume par le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française, Jacques Rabemananjara, cette anthologie fera date dans l’histoire de la littérature négro-africaine francophone, en particulier et de la littérature en général.

Sortie des presses il y a peu, l’anthologie aborde, de long en large, les grandes périodes d’une écriture poétique qui n’a pas cessé de marquer l’identité du monde noir ; de ses précurseurs à la nouvelle génération, sur fond d’un point d’ancrage nourri d’évolutions et de nouvelles tonalités. Des poèmes et des poètes, de l’axe des traditionnalistes de la négritude à nos jours. Des noms aussi bien connus que ceux oubliés des journalistes, des critiques littéraires, des écrivains, des anthologistes et chercheurs de tout bord qui ont travaillé sur les littératures nationales et africaines post-coloniales et  la nouvelle génération de poètes. Ils viennent de tous les horizons géographiques : Guyane, Martinique, Sénégal, Bénin, Côte d’Ivoire, les deux Congo, Madagascar, France,  Guinée, Brésil, Cameroun, Comores et Algérie.

Les textes édités ou inédits et les biographies des auteurs repris dans cette anthologie sont enrichis de notes, de documents écrits et photographiques sortis des archives personnelles de l’auteur, une large part étant faite aux poètes actuels de la néo-négritude. Une grande part du travail est faite aux poètes qui ont vivifié la flamme poétique du monde noir par le biais des neuf précédentes éditions du festival le Printemps des Poètes des Afriques et d’Ailleurs tenues à Paris.

Cette anthologie est la preuve de la continuité et de la vitalité d’un mouvement poétique, la poésie néo-négritude, que d’aucuns ont précipité dans le passé allant jusqu’à parler de sa rupture thématique et stylistique, après Senghor et Césaire.

Selon son auteur: «l’anthologie  présente une palette de poètes de renom de la période de la  négritude qui ont initié, en français, l’usage de rythmes et d’images singulières pour célébrer l’amante noire et métissée. Le thème de l’amour n’est ni le plus aisé ni le plus révélateur pour servir l’expression d’un manifeste poétique de la néo-négritude. Il est vrai que d’autres thèmes hérités de la négritude ont plus nettement muté »

« Anthologie des poèmes d’amour des Afriques et d’ailleurs »  est un « livre de référence à destination des esprits curieux, des amateurs de poésie, des étudiants, des enseignants et  des chercheurs comporte 500 pages de poésies, d’histoire et d’analyses  pour fixer le passé et écrire le présent. « 

Anthologie des poèmes d’amour des Afriques et d’ailleurs  de Thierry Sinda. Mars 2013, 500 pages, 20 €. ISBN 978-2-87763-861-6 Disponible aux Editions Orphie, Z.A.- 71220 Chevagny sur Guye – France, à la Librairie Orphie 15, Rue Victor Cousin – 75005 Paris  

Cikuru Batumike

Publicités