Mauditerranée

File_016

par cikuru batumike

Près des touristiques Livorno, Lecina et Vada

Les vagues arrachent les algues froides de la Méditerranée

Près des magiques Lungarno, Signa et Strada

Se bousculent et croissent milles calamités de la journée

Dans le destin des hommes

L’entre deux beautés

Dans le souffle des mômes

Souillé de tous côtés

Dans Melilla circule la rage

De ne pas être devant la vraie enseigne

De tous ceux qui enragent

De leurs entrailles des plaies saignent

Rescapés de Ceuta peint aux contours immoraux et hautains

Délivrés de ces pistes caillouteuses de Sangatte

Victimes des illusions nées et imbibées d’imaginaire lointain

Les rêves de Lampedusa en eldorado se gâtent

Voyageurs sénégalais de Florence

Dans leur éternelle errance et mal-vivre

Ils ne connaissent que la carence

Ils trimballent des broutilles pour vivre

Une profusion visible de valises

Des cartons usés sans fermoirs

Lampedusa est une triste valse

C’est dans la fraîche mémoire

Regards autour des tours

Les Florentins pensent aux musées d’ici

Mémoires aux alentours

Qui ne vénèrent que Laurent de Médicis

Regards des passants

Scrutant cet horizon où des hommes vivent de l’aumône

En ce temps froissant

Seule leur dignité croise des nuits aux rythmes mornes

La loi qui ne cesse de les bousculer les presse

A aller criailler et magouiller un peu plus loin

Personne dans le sens du poil ne les caresse

Contraints à se cacher et à en souffrir au loin

Face à la mer

Exil des destins brisés

Il y a l’amer

Dans des cœurs grisés 

Des vagues fortes

Captent de la terre ferme la haine

Des algues portent

Le spectacle qui fait de la peine 

Miroir de la bouillonnante mer au milieu des terres

Miroir du temps de la masse noire face à la croix

Image d’une Afrique en bastonnade poussée à terre

Isolée et contrainte à croire sous l’effet de la foi

Face à la mer

Méditerranée

Il y a l’amère

Mauditerranée

Cikuru Batumike. Florence, le 2 décembre 2005

Mauditerranée est tiré de « Arrêt sur étroitures », poèmes, Ed.Société des Ecrivains, Paris, 2007

Publicités